news-icon

Actualités

dr-icon

Espace HDJ/HDS

Evènements

L’obésité

Définition

L’obésité est définie par un excès de masse grasse. On diagnostique cette maladie en calculant l’Indice de Masse Corporelle ou IMC  = poids (en kg)/taille (en m) 2.

On considère qu'il y a obésité dès que l'IMC est supérieur à 30.

Calculez votre IMC :

Votre IMC:

High Angle View Of A Human Foot On Weighing Scale

Elle résulte d’un excès d’apports alimentaires par rapports aux besoins énergétiques de l’organisme déséquilibrant ainsi la balance énergétique qui devient excédentaire.

Les complications sont nombreuses et parfois graves :

  • Diabète de type 2
  • Maladies coronariennes
  • Dyslipidémies
  • Hypertension artérielle
  • Maladies du foie
  • Trouble de la fertilité
  • Cancers (seins, colon, utérus, prostate)
  • Maladies articulaires
  • Syndrome d’apnée du sommeil
  • Isolement social
  • Dépression
  • (…)

Il n’existe pas de médicament pour traiter l’obésité. La prise en charge est multidisciplinaire (médecin, diététicien, infirmier, éducateur médico-sportif, psychologue, chirurgien). Elle permet de rechercher les causes et autres facteurs pouvant favoriser l’obésité. Elle permet aussi le rééquilibrage alimentaire et la reprise d’une activité physique adaptée et tout cela de manière durable. En cas d’obésité sévère accompagnée de complications, on peut aussi avoir recours à la chirurgie après un parcours préparatoire obligatoire de 6 à 12 mois.

LA PRISE EN CHARGE DE L'OBÉSITÉ DANS LE SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE ET PATHOLOGIES MÉTABOLIQUES AU CENTRE HOSPITALIER ANDRÉ ROSEMON

Le diabète de type 1, appelé autrefois diabète insulinodépendant (DID), est habituellement découvert chez les personnes jeunes : enfants, adolescents ou jeunes adultes.

La cause : il s’agit d’une pathologie auto-immune : le corps fabrique lui-même des anticorps qui vont détruire les cellules productrices d’insuline du pancréas. Lorsqu’un certain nombre de ces cellules ont été détruites, le corps manque d’insuline et le diabète apparait.

Les signes : le manque d’insuline et l’hyperglycémie se traduisent par un amaigrissement, malgré un appétit conservé, une soif importante et des urines abondantes.

Le traitement : il s’agit de remplacer l’insuline que le pancréas ne peut plus produire, il s’agira donc d’injections d’insuline. L’insuline peut être injectée avec des stylos à insuline (schéma à plusieurs injections par jour) ou avec un petit appareil (qui est fixé au niveau cutané par un petit cathéter que le patient ne change que tous les deux à trois jours et qui permet de délivrer de l’insuline en temps réel) que l’on appelle une pompe à insuline