news-icon

Actualités

dr-icon

Espace HDJ/HDS

Evènements

Les complications du diabète

Pourquoi traiter le diabète alors qu’il donne souvent peu de symptômes ?

Parce que l’hyperglycémie chronique endommage les petites et les grosses artères de l’organisme avec des conséquences sur de nombreux organes

  • L’œil : c’est la rétinopathie diabétique. Le risque est la cécité. On surveille le fond d’œil au moins une fois par an.

 

  • Le rein : c’est la néphropathie diabétique. Le risque est de développer une insuffisance rénale. On surveille la présence de protéine dans les urines au moins une fois par an, mais le plus souvent tous les six mois.

 

  • Les nerfs : c’est la neuropathie diabétique. Le risque est de perdre la sensibilité surtout au niveau des pieds. On examine les pieds au moins une fois par an.

 

  • Le cœur : le risque est de faire un infarctus du myocarde. On réalise un suivi régulier avec le cardiologue.

 

  • Le cerveau : le risque est de faire un Accident Vasculaire Cérébral. On examine les vaisseaux du cou au moins une fois par an.

 

  • Les artères des jambes : le risque est de développer de l’artérite. On surveille les pouls tous les deux ans, voire tous les ans si on a d’autres facteurs de risque cardio-vasculaires.

 

  • Les pieds : l’association de neuropathie et artérite fragilise les pieds qui sont à risque de développer des plaies difficiles à cicatriser. On surveille les pieds au moins une fois par an. En cas de plaie, on consulte son diabétologue très rapidement.